Jacques Bergier

Saka Wikipédia Jawa, bauwarna mardika basa Jawa
Loncat ke navigasi Loncat ke pencarian
Jacques Bergier

Cithakan:Infobox Écrivain

Jacques Bergier, miyos nalika tanggal 8 Agustus, 1912[1] wonten ing Odessa, Ukraina lan séda nalika tanggal 23 November, 1978 wonten ing kutha Paris inggih punika satunggaling insinyur, ahli kimia, agén rahasia, wartawan lan penulis[2] ingkang gadhah kebangsaan Perancis lan Polen.[3]

Yakov Mikhailovich Berger, ingkang lajeng gantos nama dados Jacques Bergier,[4] miyos wonten ing Odessa taun 1912. Mikhail Berger, bapakipun, inggih punika satunggaling tiyang Yahudi, gadhah toko klonthong grosir lan ibunipun, Etlia Krzeminiecka, minangka satunggaling mantan révolusionér.

Bergier ngendika bilih piyambakipun minangka sepupu fisikawan nuklir George Gamow lan saking Anatoly tartamtu, satunggaling anggota regu tembak ingkang nembak Tsar Nicholas II.

Wonten ing taun 1925 kulawarganipun pindhah dhateng Perancis. Piyambakipun dados asistèn fisikawan atom Prancis André Helbronner ingkang dipuntumpes déning Gestapo nalika nyaketi pungkasaning Perang Donya 2. Miturut Walter Lang, Bergier dipuncaketi déning Fulcanelli kanthi pesen kanggé Helbronner bab kamungkinan pangginaan manungsa saking senjata nuklir. Pepanggihan kalangsungaken wulan Juni 1937 ing laboratorium Dewan Gas ing Paris.

Karya-karya[besut | besut sumber]

  • Économie politique d'un enfer, Les Cahiers du Sud, 1947
  • Cinquante années de découvertes (Collectif) 1950
  • Visa pour demain (avec Pierre de Latil) 1954
  • Agents secrets contre armes secrètes, Arthaud, 1955 ; éditions J'ai lu, coll. leur aventure, n°101, 1965
  • Quinze hommes, un secret (avec P. de Latil) 1956
  • Les Mystères de la vie 1957
  • L'Énergie H 1958
  • Les Dompteurs de force 1958
  • Les Murailles invisibles 1959
  • Le Sous-marin de l'espace (avec Françoise d'Eaubonne et Jean-Charles) 1959
  • Les Merveilles de la chimie moderne 1960
  • Le Matin des magiciens (avec L. Pauwels) 1960
  • Le Plasma, quatrième état de la matière 1961
  • Visa pour l'humour (Collectif) 1962
  • À l'écoute des planètes 1963
  • Rire avec les savants 1964
  • Nos pouvoirs inconnus (avec P. Duval) 1966
  • L'Actuelle guerre secrète (avec P. Nord) 1967
  • La Guerre secrète du pétrole (avec Bernard Thomas) 1968; Editions J'ai lu L'Aventure aujourd'hui N°A259
  • L'Espionnage industriel 1969; Editions J'ai lu L'Aventure aujourd'hui N°A288
  • La Guerre scientifique (avec J-Ph. Delaban) 1970
  • Les Extraterrestres dans l'histoire 1970 ; J'ai lu, n° A250, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • Admirations 1970
  • L'Homme éternel (avec L. Pauwels) 1970
  • Guerre secrète sous les océans (avec V. Alexandrov) 1970
  • Les Frontières du possible (rééd. Aux limites du connu) 1971
  • L'Espionnage scientifique 1971
  • Les Livres maudits 1971 ; J'ai lu, n° A271, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • Les Empires de la chimie moderne 1972
  • Le Livre de l'inexplicable 1972 ; J'ai lu, n° A324, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • Vous êtes paranormal 1972
  • L'Espionnage politique 1973
  • L'Espionnage stratégique (avec J.-Ph. Delaban) 1973
  • Visa pour une autre terre 1974 ; J'ai lu, n° A351, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • Les Maîtres secrets du temps 1974 ; J'ai lu, n° A312, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • Les Nouveaux Mystères de l’archéologie (avec P. Chwat) 1974
  • Le Livre du mystère (avec G. H. Gallet) 1975 ; J'ai lu, n° A374, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • La Troisième Guerre mondiale est commencée 1976
  • Je ne suis pas une légende (autobiographie) 1977
  • Le Livre des anciens astronautes (avec G. H. Gallet) 1977 ; J'ai lu, n° A388, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • La Grande Conspiration russo-américaine 1978
  • La Guerre secrète de l’occulte 1978 ; J'ai lu, n° A361, coll. « L'Aventure mystérieuse »
  • Encyclopédie internationale des sciences et des techniques (sous sa direction) 1961
  • Encyclopédie de l’inexpliqué (sous sa direction) 1976
  • Les Douze Meilleurs Romans de science-fiction (sous sa direction) 1963
  • La Tribune des Nations 1947 à 1975 (journal; près de 30 années d'articles puis de chroniques hebdomadaires, sous le pseudonyme de Jérôme Cardan)
  • Tout savoir 1957 à 1968 (magazine)
  • Planète 1961 à 1971 (encyclopédie)
  • Nostra 1972 à 1978 (journal; puis magazine-rédacteur en chef Lucien Barnier)
  • L'Aube du magicien 2008 (œuvres choisies, période 1945-1960, tome 1, éd. L'Œil du Sphinx)

Cathetan suku[besut | besut sumber]

  1. http://rr0.org/people/b/BergierJacques/index.html
  2. http://www.claudethomas.net/citaberg.htm
  3. http://www.badarchaeology.com/?page_id=943
  4. In his autobiography, Bergier tells that it was a transliteration error from a Polish official that turned his surname into "Bergier" (in Russian "e" is read "ye"). "Jacques" is the French for Yakov (in Russian and Hebrew).

Pranala njaba[besut | besut sumber]